• Royan
    © Carole Bellaiche

Royan
La Professeure
de français

Marie Ndiaye \ Nicole Garcia \ Frédéric Bélier-Garcia

En partant d’un fait divers, Marie NDiaye compose un monologue intérieur flamboyant. Une évocation de la fragilité et de la puissance du féminin, un portrait de femme tout en clair-obscur, interprété par Nicole Garcia.

Alors qu’elle monte l’escalier pour rentrer chez elle, une femme s’arrête soudainement, troublée par les signes de la présence d’un couple sur son palier. Parce qu’elle ne peut se confronter à ces parents en quête d’explications sur la disparition brutale de leur fille Daniella, elle va entamer, entre deux étages, une partition émouvante.
Enseignante de Daniella, elle parle de cette jeune fille qu’elle a beaucoup aimée et qui lui rappelle sa jeunesse. En se confiant, elle va se livrer sur son histoire, qui l’a conduite d’Oran à Royan, et expliquer pourquoi elle ne peut endosser la moindre responsabilité dans la mort de Daniella.
Mise en scène par son fils Frédéric Bélier-Garcia, grande figure du théâtre contemporain, Nicole Garcia livre un témoignage puissant au parallèle troublant avec sa propre jeunesse à Oran.
Le texte de Marie Ndiaye, prix Goncourt en 2009 pour Trois femmes puissantes, est singulier et poignant. Le spectateur remonte le fil de l’histoire, suspendu aux lèvres de la comédienne et au souffle de la présence presque réelle des parents.
Un spectacle bouleversant porté par une équipe prestigieuse, à l’affiche du Festival In d’Avignon 2021. Un incontournable de la saison.