• Mauvaises Graines
    © Dessin : Benoît Bret Collectif Pourquoi pas ?

Léa, treize ans, s’est construit une cabane en pleine forêt. C’est là qu’elle vit, là qu’elle vient se réfugier. Alors, pas question qu’on vienne la raser, ni les arbres, ni la forêt ! Et tout ça pour quoi ? Pour construire une ZTTM ! Une Zone Très Très Moche : un centre commercial et un parking ! Ils ont perdu la tête ou quoi ?
Suite à la lecture de la pièce de l’auteur Philippe Gauthier, le metteur en scène Benoit Peillon est parti à la rencontre d’adolescents (marque de fabrique de cette compagnie iséroise) pour récolter leurs doutes et leurs espoirs.
Cette fable écologique raconte le parcours de trois adolescents  en transition  qui cherchent à trouver leur place dans le monde en s’engageant et en essayant de se faire entendre. Sur scène, le décor inventif créé par Priscille Du Manoir, scénographe, et Benoit Bret, architecte, fait la part belle au vivant, en grande majorité végétal et sauvage.
Mauvaises graines se révèle être un formidable plaidoyer en faveur des engagements de la jeunesse d’aujourd’hui sur les questions de la protection de la planète et du vivre ensemble.