Née à Alger en 1937 de père et mère inconnus, elle est adoptée par un colonel de l’armée française à 2 ans. Brillante élève à Aix-en-Provence à 10 ans, on la retrouve à Marseille 5 ans plus tard en maison de redressement. Prostituée à Paris à 16 ans, elle est condamnée pour vol à main armée à 18. Elle s’évade à 20 ans et se marie à 22. Grand amour. À 27 ans, elle est autrice de romans à succès : La Cavale, L’Astragale, La Traversière.
Albertine Sarrazin meurt à 30 ans d’une opération mal préparée.
Le désir de porter sur la scène l’histoire de ce météore de la littérature française est né d’une rencontre entre Julie Rossello Rochet et la comédienne Nelly Pulicani. Ensemble, accompagnées de Lucie Rébéré pour la mise en scène, elles nous conduisent, entre ombre et lumière, dans un voyage d’amour, à mort, pour la liberté.

Projection
du film L’Astragale, de Brigitte Sy (avec Leïla Bekhti et Reda Kateb – 2015 – 1 h37 – date de projection en janvier et horaire à venir) au cinéma d’art et d’essai Les 400 coups.