• Cannes – Trente-neuf / Quatre-vingt-dix © Joran Juvin
    © Joran Juvin
  • Cannes – Trente-neuf / Quatre-vingt-dix © Joran Juvin
    © Joran Juvin
  • Cannes – Trente-neuf / Quatre-vingt-dix © Joran Juvin
    © Joran Juvin

Après Pale Blue Dot, une histoire de WikiLeaks – pièce fortement remarquée –, revoilà Étienne Gaudillère, artiste associé au Théâtre de Villefranche, avec sa dernière création
Cannes – Trente-neuf/Quatre-vingt-dix.
Dans cette nouvelle pièce, le jeune metteur en scène lyonnais s’attache à disséquer le festival cannois sous toutes ses facettes. Des conditions de création du festival aux événements de Mai 68 et à la révolte des réalisateurs de la Nouvelle Vague, de Jean Zay à Simone Silva, des incidences de la Guerre froide à la contestation de certaines Palmes, c’est toute l’histoire agitée du plus grand festival de cinéma au monde qui sera abordée lors de ce pari un peu fou. Les marches du grand escalier, Cocteau, L’Oréal, le sexe, l’argent, la Guerre froide, la Nouvelle Vague : bienvenue dans le monde sans foi ni loi de Cannes et de cette conscience collective qui nous dépasse et nous reflète.

Le ridicule et le sublime, le spirituel et le mondain, l’outrance et le mystère de Cannes laissent, depuis toujours et pour longtemps encore, les foules sentimentales excitées, énervées, estomaquées, ébaubies, éberluées, étonnées, éblouies, exsangues. Épatées.
Henry-Jean Servat
Rencontre bord-plateau
me 2 oct. avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation
Répétition publique
ma 1er oct. de 15 h à 16 h Gratuit sur réservation
Projection
du film La Cité de la peur à l’occasion de sa réédition en version restaurée pour les 25 ans du film (de Alain Berbéria, Alain Chabat – 1994 – 1 h 39) je 26 sept à 18 h 20 au cinéma d’art et d’essai Les 400 coups, en présence d’Étienne Gaudillère.
Le ridicule et le sublime, le spirituel et le mondain, l’outrance et le mystère de Cannes laissent, depuis toujours et pour longtemps encore, les foules sentimentales excitées, énervées, estomaquées, ébaubies, éberluées, étonnées, éblouies, exsangues. Épatées. Henry-Jean Servat